Culture indoor : conseils pour la réussir

culture indoor

Si vous aimez le jardin, vous allez placer des plantes dans tout l’extérieur, mais aussi à l’intérieur de votre maison, il y en a même qui fabriquent une serre. Cette dernière option commence à devenir de plus en plus prisée. Il requiert plus de responsabilités et plus d’entretien par rapport à la culture outdoor de l’extérieur. Ainsi, vous devez suivre quelques règles de base, utiliser les bons engrais pour que votre plantation réussisse.

Le type de culture et l’implantation parfaite

En fonction du rendement que vous souhaitez avoir, il y a différents types de culture indoor. On peut en distinguer trois grands types dont la culture en pot, la culture aéroponique et la culture hydroponique. Le cooltube est aussi devenu très apprécié par les grands jardiniers.

Par ailleurs vis-à-vis de l’endroit où vous allez mettre vos plantations, il faut tenir compte de quelques critères. Ces derniers concernent l’état de la chambre comme l’espace disponible et la hauteur sous plafond. Elle doit être assez spacieuse pour accueillir toutes les plantes. Il y a aussi les contraintes assez techniques comme l’aération de la chambre. En effet, une bonne aération est très requise pour réussir la récolte et pour garder les plantes en bonne santé. Si possible, combinez extracteur et ventilateur. Un bon mouvement de l’air dans la chambre va faciliter le travail des stomates et celles des feuilles. Concernant la chambre de culture, c’est le box en toile qui est le plus prisé sur le marché. Vous pouvez aussi ajouter d’autres accessoires comme les hygromètres, les filets de palissage… Vous devez voir ici pour plus d’information.

Le bon éclairage pour la culture intérieure

Comme les plantes ne sont pas totalement exposées au soleil, il faut choisir un bon éclairage qui pourra le remplacer. En effet, les plantes ont besoin de lumière pour faire la photosynthèse, mais aussi, pour la plupart des plantes, c’est un facteur clé pour être en bonne santé. Ainsi, il est primordial de choisir un bon type d’éclairage qui s’adapte à sa culture indoor. En général, on peut distinguer deux types, dont les lampes HPS et le LED horticole.

Les lampes HPS reproduisent la lumière naturelle. Ce sont des lampes à vapeur de sodium très performant. Concernant leur durée de vie, ils peuvent tenir jusqu’à 90 000 heures. Ainsi, c’est en fonction de sa fréquence d’utilisation que vous allez pouvoir les garder plus ou moins longtemps. Cependant, ce sont de bons modèles très recherchés sur le marché.

Le LED est aussi entré dans l’éclairage de la culture intérieure dans laquelle il prend la dénomination : LED horticole. En effet, c’est déjà un type d’éclairage très utilisé dans d’autres domaines, mais son entrée dans la plantation a apporté plus de bénéfice pour les cultures. Sa plus grande particularité, c’est qu’il peut produire une source de lumière qui est comparable au rayonnement solaire. Il est très économique et promet de belles récoltes, surtout si vous utilisez un plagron de bonne qualité.

Quel substrat utiliser ?

Le substrat est aussi un élément indispensable à la survie des plantes et à leur développement. C’est le milieu où vont se développer les racines des plantes. Généralement, il y a deux types de substrat, dont l’hydroponie et la terre. 

L’hydroponie se réfère à des matières stériles et inertes dans lesquelles les racines sont à l’aise et pousse très vite. Par exemple, la laine de roche, la pouzzolane, la sphaigne… sont de très bon substrat qui permet aux racines de bien se développer pour que la plante soit en bonne santé. Le problème, c’est que ces éléments ne comportent aucune substance nutritive. C’est pour cette raison que vous devez utiliser un bon engrais bio-minéraux comme biobizz. Par ailleurs, vous devez aussi arroser périodiquement vos plantes pour qu’elles ne se fanent pas. D’où la nécessité des engrais hydro.

À qui dois-je faire appel pour la pose du gazon ?
Comment choisir son gazon synthétique pour le balcon ?