Comment aménager son jardin soi-même ?

 

Aménager son jardin soi-même peut prendre du temps, le concrétiser demande des efforts considérables mais gratifiants. Dans la conception de jardins, rien ne peut être laissé au hasard, même les jardins les plus “naturels” sont conçus avec soin. Un manque d’analyse initiale peut créer de nombreux problèmes par la suite, c’est pourquoi il vaut mieux consacrer un peu plus de temps à la phase de conception que de courir le risque de devoir apporter des modifications pendant la construction ou, pire, une fois les travaux terminés. Le jardin doit donc être conçu sur papier, avant même de déplacer une seule motte de terre. Le jardin doit être imaginé dans la tête, mais ensuite les idées doivent être comparées à la réalité et être adaptées au besoin.

La forme du jardin

Dans les travaux de jardinage, la forme du jardin est donnée par les limites de la propriété dans laquelle il s’inscrit. Cela semble évident, mais est-ce vraiment le cas ? Les jardins de banlieue des grandes villes sont souvent de formes géométriques, longues et étroites, entourés de clôtures et de haies et bordés de part et d’autre. Mais, il n’y a jamais de lignes droites dans la nature. Même les jardins de forme carrée peuvent, ou plutôt doivent, être remodelés pour leur donner un aspect moins géométrique. Les lignes courbes, même celles des chemins qui conduisent d’un point à un autre du jardin, contribuent à adoucir le paysage et à le rendre plus agréable à vivre. En résumé, les lignes du cadastre ne conviennent pas à un jardin harmonieux et, s’il n’est pas corrigé visuellement, l’œil finit invariablement par se perdre sur les clôtures et les angles extrêmes, plutôt que de se concentrer sur le jardin lui-même.

Entretien en fonction du sol 

Le sol est l’élément fondamental pour la conception et l’entretien de jardin, en fonction des caractéristiques du terrain vous faites les choix suivants. En effet, il n’est pas concevable de modifier les caractéristiques du sol, surtout s’il s’agit d’un grand jardin. Les pires sols sont ceux qui sont lourds et qui ont tendance à faire stagner l’eau, déjà dans un autre article j’ai montré quelles interventions sont indispensables pour améliorer la qualité d’un sol argileux, mais souvent il faut des années pour vraiment changer la structure du sol. Dans la perspective d’un jardin durable, vous ne pouvez pas manquer l’autoproduction de terre par le choix du bac à compost pour lequel vous devrez trouver un petit espace dans le jardin. Si vous commencez avec un terrain non cultivé, la première chose à faire est de tondre toutes les mauvaises herbes pour avoir une idée de ce à quoi le jardin pourrait ressembler si, au lieu des mauvaises herbes, vous plantiez une belle pelouse. Mais avant de planter les végétaux et de semer la pelouse, il faut préparer correctement le sol. Cela signifie qu’il peut être nécessaire de creuser le sol, puis de le biner pour briser les mottes. Le sol doit être de préférence meuble, naturellement humide et exempt de pierres.

Pelouse ou sans pelouse: conception

Peut-on concevoir un jardin sans pelouse, même petite ? La réponse est oui. En revanche, un jardin sans pelouse risque de paraître fermé, sans espace. On peut très bien aménager une allée qui traverse nos plantes comme un sentier dans une forêt, ce qui peut aussi être très agréable, mais à long terme peut être difficile à gérer par manque d’espace. Si l’espace du jardinage est réduit, il est peut-être préférable de prévoir une petite pelouse entourée de quelques plantes plutôt qu’une présence dense de plantes sans aucune bande de gazon. Il est vrai que la pelouse doit être constamment tondue pour ne pas avoir l’air désordonnée, mais il est également vrai qu’il est possible de semer certains types de plantes qui peuvent réduire considérablement le nombre de tontes. La plantation d’une nouvelle pelouse mériterait un article dédié, ce n’est pas le lieu de s’y attarder. Il suffit de se rappeler que même les moins expérimentés, une fois la fondation correctement préparée, peuvent avoir une pelouse presque immédiate en utilisant le gazon en rouleaux, c’est-à-dire des mottes de gazon prédécoupées qu’il suffit d’étendre et de rouler. C’est le moyen le plus rapide (mais aussi le plus coûteux) d’obtenir une pelouse sur laquelle on peut marcher presque immédiatement.  Dans le cas de l’ensemencement du gazon, le délai est plus long et vous devez prévoir de ne pas pouvoir utiliser l’espace gazonné jusqu’à ce que le gazon ait complètement pris racine. Le vert intense du gazon sert également à mettre en valeur les couleurs des fleurs dans les parterres et les bordures.

Comment aménager une terrasse ?
Aménagement de terrasse et de piscine