Comment construire une piscine Semi-enterrée en béton ?

Depuis quelque temps, la piscine semi enterrée en béton est de plus en plus prisée dans le monde de l’immobilier. Ce qui est tout à fait normal étant donné qu’elle procure divers avantages, pour ne citer que son coût de construction et de réparation largement moins cher, sa convenance à tous types de terrains et le cachet charmant et paradisiaque qu’elle apporte au jardin ou à la terrasse où elle se trouve. Cela vous tente d’en disposer une chez vous ? Voyez comment construire une piscine semi-enterrée en béton.

Les techniques de construction d’une piscine semi-enterrée en béton

Vous avez opté pour le modèle de piscine semi enterrée en béton ? Sachez qu’il existe diverses techniques de construction y relative.

  • Premièrement, il peut s’agir d’une piscine en béton projeté. Cette technique consiste à disposer une ossature métallique, qui va servir de base et sur laquelle sera projeté du béton. Pour information, la projection du béton devra se faire à haute pression pour garantir une meilleure qualité de l’œuvre.
  • En deuxième lieu, vous pouvez aussi choisir la technique d’une piscine avec blocs à bancher (parpaings). Qu’est-ce que cela signifie ? La construction débute par la mise en place d’une structure métallique, qui sera par la suite entourée par les parpaings. Et pour finir, le béton sera coulé entre les dits parpaings.
  • En troisième et dernier lieu, il vous reste la technique dite d’une piscine en béton coulé. D’ailleurs, c’est la plus utilisée par les constructeurs actuellement, puisqu’elle est connue pour être robuste et solide. Mais cette technique permet la réalisation de toutes formes de piscines, et cela qu’importe la forme et le type du terrain. En quoi consiste-t-elle ? Elle implique la construction de murs sur une dalle bétonnée au préalable. Sans oublier que les murs construits doivent être renforcés par des éléments métalliques.

Dans tous les cas, votre piscine semi-enterrée en béton sera toujours forte en termes de robustesse et de solidité, quelle que soit la méthode de construction que vous choisiriez. Néanmoins, il vaut mieux faire appel à un professionnel pour effectuer les travaux. Comme cela, vous pourrez en être sûr que votre bassin présentera tous les avantages qu’il doit disposer. Pour plus de détails, suivez ce lien.

Les étapes à suivre pour installer une piscine semi-enterrée

La construction d’une piscine semi enterrée en béton est moins chère à ce qu’on a dit. Mais pour quelle raison ? Est-elle facile à bâtir et à installer ? La réponse est tout à fait positive. D’ailleurs, il se pourrait même qu’un simple particulier fasse lui-même l’installation de sa piscine. Il est, tout de même, impératif de respecter des étapes précises, à savoir :

  • Le terrassement 

Étant donné qu’une piscine semi-enterrée doit avoir sa moitié sous-sol et son autre moitié hors-sol, il va falloir creuser pour en construire. Bien sûr, il faut tout d’abord trouver l’emplacement idéal pour l’installation, définir la forme ainsi que les dimensions du bassin. Et ce n’est qu’après qu’on passe à l’acte de creuser un trou. Mis à part le trou, qui sera le bassin, il est aussi impératif de creuser des tranchées. Ces dernières ont pour fonction d’accueillir les canalisations, qui vont à leur tour relier le local technique et la piscine. Une fois tout ceci effectué, on peut passer à la mise en place des tuyaux.

  • Le coulage de la dalle du béton

Cette étape a pour but de protéger le bassin en l’isolant du sol proprement dit. De cette façon, on est sûr de sa robustesse et de sa longévité dans le temps. Mais cette phase est aussi nécessaire, car elle permet au sol de supporter le poids de la piscine, surtout quand elle sera remplie d’eau. Ainsi, il ne faut pas négliger la densité du béton et l’épaisseur du béton.

  • L’installation de la piscine

Ici, vous avez le choix entre vous procurer une piscine semi-enterrée en kit (qui implique de faire le montage des pièces du bassin) ou construire une piscine entière. Peu importe le choix que vous feriez, n’oubliez surtout pas les pièces à sceller ainsi que les éventuels accessoires, qui pourraient sembler minimes, mais qui jouent un rôle primordial. C’est aussi l’étape durant laquelle, le revêtement de la piscine est posé. Et pour boucler le tout, il ne reste qu’à raccorder le système de filtration et celui électrique.

  • Le remblaiement du trou et la mise en eau de la piscine

Concernant le remblaiement, il suffit d’utiliser de la terre. Certaines personnes se servent également des graviers pour le faire. Mais quel que soit le matériau que vous preniez, le remblaiement doit être fait suivant strictement la structure du bassin. Et dès que cette tâche est finie, on procède directement à l’étape finale, à savoir la mise en eau.

A qui faire appel pour construire votre piscine semi-enterrée en béton ?

Vu toutes ces étapes, il faut avouer que la construction d’une piscine semi enterrée en béton n’est pas un jeu d’enfant. Rien que pour le terrassement, il est préférable de faire appel à un agent de terrassement. De cette façon, vous ne pourriez qu’être sûr d’avoir un bassin bien plat. Également, il vaut mieux confier le coulage du béton à un vrai maçon, pour éviter le risque d’infrastructure mal-faite. Quant à la mise en place des tuyaux et le raccordement des systèmes électriques, un plombier et un électricien feront l’affaire.

Les autorisations utiles pour la construction d’une piscine semi-enterrée en béton

Si vous voulez procéder à la construction d’une piscine semi enterrée en béton, sachez qu’il vous faut détenir quelques autorisations. Et oui, la paperasse est aussi au rendez-vous. Ainsi, il faut en faire la demande auprès de la mairie si votre futur bassin dépasse les 10 m². Si les dimensions sont comprises entre 10 et 100 m², une déclaration préalable devra être déposée à la mairie. Si les mesures dépassent les 100 m², un permis de construire vous sera requis.

Les avantages d’un mur en gabion
Comment aménager son jardin soi-même ?